Version Web
L'exposition NANTES, REGARDS D'ARTISTES initialement programmée du 5 au 28 novembre à l'atelier Alain Le Bras est annulée. Afin de parcourir l'exposition autrement, découvrez une présentation des oeuvres de l'exposition dans cinq newsletters ! NANTES, REGARDS D'ARTISTES #4 regroupe les oeuvres de Nils L.L., Régis Perray et Brigitte Roussel. 
La fermeture des lieux culturels est un coup dur pour tous mais surtout pour les artistes ! Pour les soutenir, vous pouvez acquérir une ou plusieurs œuvres d'art. N'hésitez à contacter l'artiste ou l'association afin d'avoir plus d'informations ! 
 NANTES, REGARDS D'ARTISTES #4
NILS L.L.
« Nuits Nantaises 16 », Fusain sur papier, 2019, 65x50 cm, ©NilsL.L.
                                        
                                      Prix d’achat : 650€                                            
« Nuits Nantaises » 

« À travers la série d’une vingtaine de « Nuits nantaises » réalisée depuis quatre ans, j’ai tenté d’exprimer la convivialité de la nuit urbaine nantaise. Inaugurée en 2016, cette série décline des paysages urbains nantais inspirés des atmosphères citadines nocturnes. La technique du fusain, en noir et blanc, permet de rendre la luminosité très particulière de cette vie nocturne, une obscurité trouée de lumière, entourée de mystères, donc éventuellement de menaces et de troubles, mais aussi de poésie et de liberté. C’est le plus souvent ensemble, par groupes plus ou moins importants, que les habitants circulent ou stationnent dans la nuit urbaine, souvent agglomérés dans un espace cerné par le vide alentour. Mais on voit aussi quelques silhouettes solitaires énigmatiques s’enfoncer dans la nuit. » Nils L.L. 
« Nuits Nantaises 23 », Fusain sur papier, 2019, 50x65 cm, ©NilsL.L. 
                                    
                                       Prix d’achat : 650€                                        
Jeune artiste nantais, né le 22/07/1991, ancien élève des Ateliers des Arts décoratifs de Paris et des Ateliers des Beaux-Arts de Nantes, diplômé 2017 de l’école Supérieure Technique d’Arts appliqués et de dessin narratif Pivaut, Nils L.L. pratique tant la peinture à l’huile que l’aquarelle ou le fusain. Depuis 2016, il a exposé régulièrement à Nantes, en particulier au Chapitre T et à la Galerie Triphasé où, en 2019, il a réalisé une performance publique en élaborant sur place et en 10 jours un fusain de 4x2m. En 2020, il aussi exposé à Paris au Salon du dessin érotique, Salo VIII et à l’exposition collective Amour II, Galerie Héloïse. 

Régis PERRAY
« Les Aquavaiselles », papier et résidus, 23 x 27 cm, 2019-2020, ©Régis Perray 

Prix d’achat : 1000€ 
« Après chacun de ses repas à la maison, l’artiste dépose sur une feuille blanche les jus issus des eaux usées de sa vaisselle. Le papier fixe alors les résidus du festin dans des formes organiques aléatoires. Les teintes varient selon le contenu des assiettes et oscillent du brun aux crème, en passant par les beiges, et même en des teintes violines obtenues par le vin qui accompagnait le repas. Les dépôts colorés émanent de l’infusion des eaux usées qui viennent affleurer la surface du papier. Les Aquavaisselles constellent les murs de l’exposition à la manière d’un almanach. Régis Perray colporte ainsi son intimité dans ce qu’elle a de plus triviale. Parce que le rituel du repas, puis celui de la vaisselle, est attaché au domestique et à des gestes répétitifs, il devient chez l’artiste un témoignage et une litanie. Litanie parce que ce travail s’apparente à une prière. Cela se traduit dans l’intimité de sa cuisine, lorsqu’il plonge les couverts dans l’eau, qu’il lave soigneusement chacun des récipients. Cela se manifeste également lorsque le regard perdu dans les motifs de la faïence, il égoutte un à un les ustensiles. Avec l’artiste, le geste d’essuyer l’assiette devient celui d’un chapelet, qui lorsqu’on l’active, compte les heures qui nous sépare de la prochaine agape. » Justine Richard, pour l'exposition de Régis Perray au Radar de Bayeux "Quand je serai grand, je serai brocanteur" dans le cadre de Normandie Impressionniste 2020 » 

Fidèle à la devise de Nantes "Favet Neptunus Eunti" (Neptune favorise ceux qui voyagent), Régis Perray a fait 12 fois le tour de la terre pour exposer et créer depuis le début de sa carrière. C’est au coeur de Nantes que se trouve son atelier, depuis lequel il organise l’ensemble de ses recherches sur les sols. Ainsi naissent, dans sa ville natale, ses séries de vie, les Ponsées, les Mots Propres, le Mur des sols… En 2019, il réactive les Aquavaisselles, série née au bord de son évier en 2015, alors qu’il lavait des milliers d’assiettes fleuris pour son exposition à l’Abbaye de Maubuisson.  

Brigitte ROUSSEL
« Quai Henri Barbusse », croquis sur papier, 27 x 27 cm, 11 février 2009, ©Brigitte Roussel 

 Prix d’achat : 200€ 
« Colonne Louis 16 », croquis sur papier, 27 x 27 cm, 2012, ©Brigitte Roussel 

 Prix d’achat : 200€ 
« J’ai découvert Nantes en 1986. Ma manière de l’appréhender a été alors d’y chercher et de dessiner les détails architecturaux propres à la Ville témoins du passé. Il y a bien sûr les mascarons mais aussi d’autres éléments insolites comme le P sur les numéros de rues, les descentes de gouttières serpentines, les lambrequins désuets, les volets ajourés en forme de chauve-souris, les enseignes peintes, les mosaïques de boutiques des années 30… Le crayon pastel m’a semblé alors adapté pour faire vivre la lumière sur ces petites choses surannées vues de près. J’ai partagé cette démarche pédagogique sous forme d’ateliers avec enfants et adultes. Vers les années 2007, j’ai découvert le plaisir du croquis pris sur le vif au cours de voyages et aussi dans Nantes. Impasses cachées, jardins silencieux, arrières d’immeubles pleins de charme, silhouettes des toits hérissées de grues, bâtiments en échafaudage, démolitions qui ont commencé à transformer Nantes…Mon souci était avant tout mon ressenti, l’instant fugitif et la poésie du réel. J’ai voulu donner aussi toute leur importance aux traits simples et précis, au blanc, sans artifice, n’usant de la couleur que lorsqu’elle complétait le trait et le blanc. » Brigitte Roussel 
« Heurtoir rue Malherbe », pastel sur papier, 30x30 cm, 2001, ©Brigitte Roussel 

 Prix d’achat : 250€ 
« Porte rouge rue d'Ancin », pastel sur papier, 30x30 cm, 2001, ©Brigitte Roussel 

 Prix d’achat : 250€ 
Née à Paris en 1955, Brigitte ROUSSEL travaille à Nantes depuis 1991. Diplômée de l’Ecole Boulle en section « arts graphiques et communication ». De 1995 à 1997, elle s’initie à la calligraphie arabe avec Lassaad Metaoui. En Algérie, Marie Galante et Saint-Etienne, elle travaille sur différents supports, formats et techniques correspondant à la lumière des lieux. Depuis 1995, elle choisit le support papier et travaille en free lance dans le graphisme et l’illustration. De ses voyages, elle retire une curiosité aiguë pour les cultures, l’architecture et un sens émotif de la couleur. Depuis début 2009, elle oriente ses recherches vers le croquis pris « sur le vif » et  ses graphismes poétiques faits à partir d’objets ramassés. Elle illustre aussi des livres pour enfants et anime des ateliers auprès des scolaires et des adultes. 

Amis du Musée d'arts de Nantes 
24 Quai de la Fosse 44000 Nantes 
Tel. 02 51 17 45 83 
asso.samba@gmail.com 
Suivez-nous sur : 
http://www.amis-musee-arts-nantes.fr